Au contraire de l’orientation politique donnée à la saison 4 de Supergirl, la Team Flash continue dans sa lancée et poursuit sa route vers le multiverse, les voyages dans le temps et autres explosions électriques d’hyper vitesse sur tout Central City.

La saison 4 s’est terminée sur l’arrivée de cette jeune fille mystère qui a révélé sa vraie nature à l’ensemble de l’équipe à savoir qu’elle est la fille de Barry et Iris et qu’elle se retrouve coincée dans cette époque pour on ne sait quelle raison bien problématique.

Autant Iris ne retient pas longtemps son instinct maternel pour se rapprocher de la jeune fille paumée, autant Barry prend vite conscience des conséquences potentielles de la présence de cette jeune fille à une époque qui n’est pas la sienne.

Au programme de cette saison, d’autres flashpoints, des révélations dramatiques du futur, une intégration problématique de cette Nora (Jessica Parker Kennedy) pourtant si sympathique au demeurant et surtout un nouveau super vilain en la personne de Cicada (Chris Klein).

Ce personnage est un ennemi intime de Flash mais a été récemment introduit dans les comics car il ne date que de 2001. Je vais vous dissimuler les détails mais cette dague que l’on voit à la fin de la vidéo implique des conséquences dramatiques pour l’univers de la team Flash.

Dernier point et pas des moindres, cette bague apportée du futur par la belle Nora était attendue par les lecteurs du comic depuis les débuts de la série. Elle rapproche le Flash de CW de sa version comics avec toutes les implications que cela peut entraîner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.