Peaky Blinders : nouvelle saison, ballet, comédie musicale et un film

Interrogé par le Birmingham Press Club vendredi, le créateur de la série Peaky Blinders, Steven Knight, a dévoilé qu’il y aurait bien une saison sur la BBC Two après la cinquième. Et deux autres saisons seraient même à l’étude. Mais cette agréable info s’accompagne d’une surprise, en effet, le petit écran ne sera pas le seul à accueillir la famille Shelby. C’est en fait une adaptation en ballet qui est en cours de production selon le créateur.

 

Concernant les saisons supplémentaires, Knight a ajouté “Nous avons discuté avec Cillian Murphy, il est partant, tout comme le reste de l’équipe d’ailleurs. Murphy m’avait déjà dévoilé l’année dernière qu’il voulait continuer, il m’avait avoué “J’ai toujours dit, tant que le script est bon, je suis avec vous.” de plus, “Nous avions tous à l’idée de terminer avec la saison 5, mais l’élan et l’amour du public pour la série continuent de grandir, ça remet en perspective nos idées. »

Knight confirme qu’il a été approché par la Rambert dance company, qui date quand même de 1926. “J’ai eu un rendez-vous avec Rambert car il m’a dit être intéressé à adapter  Peaky Blinders en ballet,” et concernant le lieu. “Je ne sais pas où ils pourraient se produire, mais il aurait été question de débuter ici à Birmingham.”

Mais attention, ce n’est pas terminé, on nous parle aussi de l’adaptation en comédie musicale et d’un film. Mais tout ceci reste à l’état de rumeurs, Steven Knight a déjà à son agenda la présentation de du film Serenity avec Anne Hathaway et Matthew McConaughey en septembre et la dernière commande d’Apple prévue pour janvier 2019 et qui se déroulera dans l’univers Hunger Games.

Rappelons que la production de Steven Knight est basée sur l’histoire du gang des Peaky Blinders, actif à la fin du XIXe siècle, cette série suit un groupe de gangsters de Birmingham à partir de . Cette bande, emmenée par l’ambitieux et dangereux Thomas Shelby et formée de sa fratrie, pratique le racket, la contrebande d’alcool et de tabac et les paris illégaux. Un vol d’armes automatiques dont ils sont les premiers soupçonnés pousse Winston Churchill à déléguer sur place l’inspecteur en chef Chester Campbell, officier de la police royale irlandaise qui importe avec lui certaines méthodes expéditives. Elle est diffusée au Royaume Uni sur la BBC Two, sur Netflix dans le reste du monde et c’est Arte qui a raflé le pactole pour la France.

Enkil

Read Previous

New Amsterdam : nouvelle série médicale NBC

Read Next

Game of Thrones : Emilia Clarke promet une fin clivante

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :