Ça y est, la présentation est terminée, Battlefield 5 a enfin été dévoilé. Et même un trailer est désormais disponible incluant du gameplay les amis. On change de période et c’est un retour aux origines pour la série, on combattra durant la Seconde Guerre Mondiale et la map de Rotterdam a été dévoilée dans la vidéo avec son pont si caractéristique.

Les grosses révélations pour ce nouvel opus seront principalement :

 

. « Pas de premium pass »

Fini les terribles dépenses des précédentes itérations, finis les DLC, toutes les maps disponibles dès le début, l’éditeur annonce que tout le contenu du jeu serait disponible. Mais attention, attendons de voir le jeu en action, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…

. « Le plus immersif jamais fait »

Le trailer l’a montré, toutes les explosions ont un effet sur le joueur et son entourage, les constructions de fortifications seront essentielles dans les parties acharnées. Pour une fois, la construction prendra le pas sur la destruction dans un FPS.

. « Gameplay équilibré dont le skill est la clé »

On comprendra ici l’orientation claire d’Electronic Arts pour l’eSport et surtout, comme ses petits amis, que la classe ou l’arme la plus hype du moment ne jouera pas un rôle sur la victoire sur chaque map.

 

. Customisation complète

Tout sera customizable, le skin du joueur, les armes, les véhicules, les uniformes mais aussi les équipes du jeu.

 

 

. « 19 Octobre 2018 »

La date de sortie officielle est désormais calée au 19 octobre prochain, date stratégique car la sortie du camp adverse est calée une semaine plus tôt. Les joueurs qui pré-commandent le jeu dans toute édition via le Battlefield V Enlister Offer bénéficiera d’un early access à la Beta Ouverte incluant les customization de joueurs et d’équipements, ainsi qu’à cinq nouvelles armes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.